Les initiateurs

Lisette Jean

Il y a plus de trente ans, Lisette Jean a eu un grave accident de voiture, et au même moment, sa mère est décédée subitement. Quelque temps après sa longue convalescence, elle écrit à Jean Monbourquette, prêtre, psychologue et écrivain, très investi auprès des personnes en deuil. En réponse, il l’invite au premier groupe de soutien aux endeuillés qu’il anime et elle participe ensuite à des formations en relation d’aide avec lui. Elle découvre alors qu’il est possible de se faire aider et de revivre après un deuil.

Sa rencontre avec Jean Monbourquette a eu un tel impact que Mme Jean lui promet de créer un organisme en son honneur pour accueillir et réconforter les personnes endeuillées. C’est en 2004, dans un petit local au sous-sol d’une église sur le boulevard Saint-Joseph, que la Maison et la Fondation Monbourquette ont fait leurs premiers pas, avec un groupe de bénévoles. Au cours des années, de nombreux services aux endeuillés ont vu le jour : un répertoire des différentes ressources en suivi de deuil au Québec, une ligne d’écoute sans frais 1 888 LE DEUIL, des rencontres individuelles et de groupe, ainsi que le Centre de formation Monbourquette qui depuis 2010 a proposé de nombreuses conférences et formations sur le deuil, principalement destinées aux professionnels en relation d’aide.

À titre de fondatrice et présidente du CA de la Maison Monbourquette, la contribution remarquable de Lisette Jean à la société a été reconnue et récompensée à plusieurs reprises :

  • Médaille de l’Assemblée nationale – 2018
  • Médaille du 150e anniversaire du Sénat du Canada – 2017
  • Médaille du jubilé de diamant de la reine Elizabeth II – 2012
  • Médaille du Lieutenant-gouverneur du Québec pour les aînés – 2011
  • Personnalité de la semaine La Presse et Radio-Canada – 2011